Hommage à Philippe GUILLOT

Nous sommes réunis ce jour pour parler de Philippe tel que nous l’avons connu au Chœur Montjoie : un homme exceptionnel qui nous a quittés trop tôt et trop vite, mais là haut il veille sur nous avec son petit sourire dans le coin et ses yeux pétillants.

Philippe était pour nous extraordinaire d’humanité de compréhension et d’écoute, un père aimant, un ami, un musicien et un chef hors pair qui a su nous faire découvrir et aimer des compositeurs invraisemblables tel que Kodaly, Britten, Duruflé, Poulenc, Bernstein pour ne parler que de quelques-uns.

Mon cher Philippe, tel le potier, avec patience tu faisais appel à l’intuition et à l’attention de chacun avec grande patience ; tu nous conduisais vers les concerts avec ta passion que tu faisais devenir nôtre en tout homogène et ardent pour rendre vivante la musique sacrée avec le phrasé, les nuances, les compréhensions profondes du chant. Ta disponibilité pour chacun était sans limite tout en restant le chef du chœur Montjoie.

Avec ta belle philosophie et ta brillante verve, tu nous racontais à ta manière les œuvres, les émaillant d’anecdotes ce qui nous éclairait sur le sens profond  de la musique, des textes et des compositeurs avec ton enthousiasme lumineux  et ton intelligence généreuse. Il t’arrivait avec malice de nous faire une petite danse de temps en temps.

Tu as toujours été d’une grande liberté d’esprit et d’une grande tolérance. Pour toi, la diversité faisait progresser et toute tentative d’uniformiser était réductrice. Tu as su nous faire progresser dans la musique, dans le chant mais aussi en nous faisant sentir combien la musique rassemble, fédère, unit. En cela, tu as su faire de notre chorale une famille avec une ambiance très chaleureuse et soudée et nous faisons le vœu que Montjoie continue dans cet esprit.

Adieu l’ami, tu vas nous manquer !

Depuis le 5 février 2018, Olivier Kontogom est notre nouveau chef de chœur. Lire la suite