Matthieu Cabanès est né à Nogent sur Marne en 1978. A l’âge de 13 ans, il entre à la maitrise de Montmartre, dirigée par Philippe Mazé et intègre à la fermeture de l’école les petits chanteurs de Saint Laurent de Paris conduits par Emmanuel Marchand. Il découvre en parallèle le monde de l’opéra et suit les cours des conservatoires du 19ème et 12ème arrondissement de Paris auprès de Roger Soyer et Robert Dumé où il obtient le prix de la ville en 2002. Il rentre cette même année au CNSM de Paris à l’unanimité du Jury.

Il fut repéré des lors à de nombreux concours comme l’« UFAM », « l’union professionnelle des maitres du chant Français » et « Léopold Bellan »… Il fait alors partie de la troupe des jeunes solistes, dirigée par Rachid Saphir.

Matthieu Cabanès s’est fait remarquer autant dans l’opéra classique que l’opéra bouffe. Il a travaillé avec de nombreux chefs renommes : Michel Piquemal, Andreas Stoebr, Alain Altinoglu, Pierre Calmelet, Bernard Thomas, Dominique et Jean Sourisse, Jean-Marie Puissant, Pascale Jeandroz, Fayçal Karoui, Arie van Beek. On a pu l’entendre à Paris en soliste pour des oratorios : au Grand Auditorium de la Radio, Salle Gaveau, Cité de la Musique… Sa carrière se développe en France, notamment avec La pietra del paragone au grand Théâtre de Reims, à Valenciennes, Calais et Lille. Il se produit également à l’Opéra de Rouen et de Limoges.